Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

MIEUX VIVRE LA VILLE-AUX-DAMES

MIEUX VIVRE LA VILLE-AUX-DAMES

Notre association oeuvre sur des valeurs de progrès social, d’écologie, de solidarité et de laïcité. Les objectifs iront donc naturellement vers la promotion de la citoyenneté et le développement du lien social par l’instauration de débats et d’initiative vers la culture, l’environnement et le sport, la défense des services publics, la communication d’informations portant sur des événements susceptibles d’influencer le cadre ou le mode de vie des Gynépolitains.


LA PAGE DES ELUS DE GAUCHE

Publié par mieuxvivrelavilleauxdames

Voici le dernier article de la Nouvelle République concernant le Conseil Municipal :

Au conseil : les comptes sont bons

07/05/2016 05:24

N ous ne sommes pas riches mais nous ne sommes pas pauvres non plus, a prétendu le maire, Alain Bénard, à la présentation des compte de gestion et administratif de la ville, lundi soir, lors de la réunion du conseil municipal. Des comptes qui sont excédentaires tant en fonctionnement (355.941 €) qu'en investissement (410.730 €).
Pour le maire, « ces résultats sont la photographie de ce qui s'est passé en 2015 ». Pour lui, « ces comptes prouvent que nous avons pas mal fonctionné, en faisant des économies tout en réalisant beaucoup de travaux. Nous sommes largement dans les clous et cela nous permet d'avoir un plus de largesse budgétaire pour 2016 , » a-t-il encore précisé. Et cela, même si la commune a perdu 210.000 € par rapport à 2013 de dotations de l'Etat.
Bien entendu, ces excédents ont en grande partie été reportés, ce qui a pour conséquence de donner un petit coup de pouce à certaines associations en fonctionnement et de donner un bonus à l'investissement sur les travaux des écoles, du restaurant scolaire, le numérique, une acquisition (établissement Bardet), achat de matériel ou encore la refonte des terrains de tennis. Bref, c'est une petite aubaine.
Cependant, l'opposant Pierre Viardin a demandé logiquement : « Comment aurions-nous fait si nous n'avions pas eu ces excédents ? » Pour Alain Bénard, la réponse est sans équivoque : « Heureusement qu'il y a cette situation, car autrement, cela voudrait dire que nous serions en difficulté ». L'opposition, sur cette question, s'est abstenue.

Le PPRI fait débat

Il est un autre sujet qui a fait plus débat que les comptes, c'est celui concernant l'avis que le conseil devait donner sur l'enquête portant sur le projet de PPRI (plan de prévention des risques naturels prévisibles d'inondation).
Le maire a proposé aux élus d'émettre un avis très réservé sur ce projet « car il y a une contradiction sur le fait qu'on nous demande d'arriver à avoir 20 % de logements sociaux alors qu'on nous met des contraintes avec le PPRI sur certains projets comme « Picardie », sur le Grand-Village et sur les Fougerolles, alors qu'on voudrait une perspective d'avenir économique. En outre nous voulons réfléchir avec les collectivités sur la création de nouveaux déversoirs ».
Des élus de la majorité, Michel Padonou et Sébastien Martin, appuient cette vision du maire : « A un moment donné, il faut mettre l'Etat devant ses responsabilités, car c'est lui qui est au cœur du débat ». La vision des opposants Gilles Engels et Pierre Viardin n'est pas tout à fait la même : « Ce PPRI existe, même si nous sommes conscients qu'il faut des logements sociaux. Il faut conserver des zones d'expansion parce que le risque est là. On ne peut pas s'autoriser à aller contre l'avis des experts ». L'opposition s'est abstenue.

LA PAGE DES ELUS DE GAUCHE

ARTICLE DE L'OPPOSITION SUR LE DERNIER VD INFOS :

Linky un choix à faire !

En 2019 seront installés les compteurs Linky sur notre commune. Ces appareils déployés par EDF dit intelligents et gérés à distance, font polémique, car, outre, la perte d’environ 8000 emplois, ces compteurs n’appartiennent pas à l’usager. Cela veut dire une perte de contrôle des usagers et un risque de coupure d’électricité arbitraire. Enfin cet appareil émet des ondes électromagnétiques certes minimes mais qui, additionnées à d’autres appareils de ce type semblent néfastes pour la santé, à ce sujet des études sont en cours. Beaucoup de communes ont déjà rejeté l’installation, commencée en décembre 2015, en attendant le résultat de ces études. Dans cet esprit le maire de notre commune devrait faire pression auprès du SIEIL (Syndicat Intercommunal d’Electricité d’Indre-et-Loire), gestionnaire du déploiement de ces compteurs pour qu’ils ne soient pas installés par principe de précaution et faire en sorte que les citoyens en soient informés et associés à ce projet.
Les élus de l’opposition de gauche.
MAI 2016
Un compteur Linky émet des ondes électromagnétiques....

Un compteur Linky émet des ondes électromagnétiques....

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents